Une visite virtuelle offerte ?!

Vendez plus rapidement et en toute sécurité !

Accès à la visite virtuelle maîtrisé et 100% sécurisé.

En savoir plus

Doit-on obligatoirement vendre avant d’acheter un nouveau logement ?

Facebook LinkedIn

faut'il vendre avant d'acheter son bien immobilier kermarrec habitation

Vous êtes propriétaire et vous envisagez de déménager ? Avant toute chose, il vous faut trancher une question : devez-vous vendre votre bien actuel en premier ou acheter le nouveau d’abord ? Si la première option est la plus sécurisée, vous pouvez tout à fait prendre le chemin inverse en achetant avant de vendre. Pour y voir plus clair, Kermarrec Habitation vous dévoile les avantages et inconvénients de ces deux alternatives.

Vendre son bien avant d’acheter, l’option la plus sûre

1. Éviter d’avoir deux logements à gérer

Vendre sa résidence principale avant d’en acheter une nouvelle semble être la solution la plus sécurisée. Dans un premier temps, ce choix vous permet de vous prémunir des risques de ne pas trouver rapidement acquéreur pour votre ancienne habitation. Ainsi, vous évitez les frais générés par les deux habitations en même temps.

2. Éviter le prêt-relais

Autre avantage de poids, vendre avant d’acheter vous préserve d’avoir à souscrire un prêt-relais pour assumer le coût généré par l’achat du nouveau bien.

3. Ne pas se précipiter pour vendre

À noter aussi qu’en choisissant cette option, vous n’aurez pas besoin de vous précipiter pour vendre. En effet, les ménages qui prennent le chemin inverse sont souvent pressés de vendre pour réduire leurs frais, bradant ainsi les prix. En vendant votre bien en premier, vous pourrez vous permettre d’attendre une offre au bon prix.

4. Connaître précisément son budget

Pour finir, vendre son bien en premier permet de connaître bien plus précisément son budget disponible pour l’achat du nouveau. Il sera constitué de :

  • La somme d’argent générée par la vente avec une éventuelle plus-value
  • Votre épargne disponible
  • Des prêts supplémentaires auxquels vous pourriez souscrire

Si vous souhaitez investir dans un logement plus grand et plus cher, vous pourrez alors mieux évaluer le montant de l’emprunt complémentaire à aller chercher. Avec une meilleure estimation du budget, vous serez plus efficace lors des recherches de votre futur logement.

5. Plus de besoins en termes de logistique

Toutefois, vendre son logement avant d’en acheter un nouveau impose quelques contraintes, notamment en termes de logistique. En effet, une fois le bien vendu, vous vous retrouverez sans domicile. Il vous faudra donc louer un logement le temps d’en trouver un nouveau, entraînant des frais supplémentaires (loyer, déménagement et aménagement…).

Bon à savoir : n’oubliez pas qu’après la signature de la promesse de vente, le futur acquéreur dispose de 10 jours pour se rétracter. Et même passé ce délai, la vente peut très bien être annulée si ce dernier n’obtient pas son crédit. Si vous voulez réellement être sûr de concrétiser la vente avant d’acheter, il est important de prendre son temps.

Acheter avant de vendre pour saisir la bonne opportunité

1. Éviter l’étape location

Acheter avant de vendre son bien s’avère plus risqué, mais cela vous évite d’avoir à prévoir un déménagement/emménagement supplémentaire. En effet, vous n’aurez pas à passer par l’étape location. En cas de rénovation d’ampleur, vous aurez aussi un pied-à-terre qui vous évitera de vivre dans les travaux.

2. Saisir la meilleure opportunité

Si vous êtes prêt à acheter et que vous n’êtes pas acculé par le fait de devoir vous loger rapidement, vous pourrez vous permettre d’être à la fois patient et réactif. Vous aurez alors une plus grande liberté pour saisir les meilleures opportunités.

3. Le prêt-relais : le plus grand frein

L’inconvénient principal d’acheter avant de vendre est de contracter un prêt-relais. Ce crédit à court terme permet d’obtenir une avance partielle allant de 50 à 80 % du prix du bien. La particularité de cet emprunt est qu’il peut être remboursé entièrement à tout moment et sans pénalités. Cette solution peut être pratique, mais elle implique de contracter un nouvel emprunt avec un taux d’intérêt qui lui est propre, engendrant de nouveaux frais.

Il reste toutefois possible d’acheter avant de vendre sans prêt-relais. Pour cela, il faut que le timing entre l’achat et la vente du bien soit parfaitement synchrone. Une autre option consiste à avoir recourt à un autre crédit comme le prêt-achat-vente.

4. Ne pas surestimer son bien

Pour finir, il est important d’éviter une erreur trop souvent commise par les particuliers : surestimer le prix de sa résidence principale. En effet, il est capital de bien estimer la valeur de son bien afin de conclure rapidement la vente, mais surtout pour monter un plan de financement le plus cohérent possible. Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez faire appel à une agence immobilière compétente pour qu’elle évalue le bien au prix le plus juste.

Vous souhaitez mettre en vente un bien à Saint-Malo, Vannes ou Rennes et ses environs ? Nos experts, en fins connaisseurs du marché immobilier breton, sont là pour vous aider à estimer avec précision la valeur de votre bien et vous accompagnent pour réaliser une vente efficace. Vous avez besoins de conseils ? N’hésitez pas à nous contacter


Facebook LinkedIn

Autres articles

Voir tous nos articles

Membre de l’Association
Produit en Bretagne

Entreprise familiale
depuis 1985

18 agences immobilières
de proximité

Indice de
satisfaction client